L’Eglise Saint-Louis: L’art et la foi rencontrent le monde ouvrier

couvertureeglisestlouis

Une architecture révolutionnaire, unique chez son concepteur dont l’œuvre est par ailleurs assez classique ? Un peintre abstrait, Vasarely, communiste de surcroît, qui donne un thème religieux aux deux seules toiles figuratives qu’il ait peintes ? Des affichistes de cinéma agrandissant démesurément pour les murs d’une église, les images d’un calendrier jociste à la gloire du prolétariat ? Rencontres étonnantes mais surtout reflet d’une histoire tressée d’espoir, de luttes sociales et de foi chrétienne.

Cette église a vu naître la première paroisse de France à être confiée à des prêtres ouvriers, elle a regroupé autour d’elle les chrétiens du Mouvement Populaire des Familles et de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. Ses murs de béton ont résonné de toutes les initiatives généreuses de l’époque : mouvement des squatters pour loger les familles sans logis ou mouvement des castors pour permettre aux ouvriers de construire, eux-mêmes et ensemble, leurs propres maisons.
Un petit volume qui se fait l’écho d’une histoire exceptionnelle mais permet aussi, au gré d’une visite enthousiaste et d’un guide détaillé, de découvrir tout ce que cette église recèle de chefs d’œuvre de l’art contemporain.

Sur Hotel du Nord: http://hoteldunord.coop/les-ecrits/leglise-saint-louis-lart-et-la-foi-rencontrent-le-monde-ouvrier/

Published in: on janvier 3, 2015 at 4:30  Laisser un commentaire  

Biographie

Sur les traces de nos pas, publié en octobre 2008, est au confluent de deux trajectoires permanentes de l’itinéraire personnel et professionnel de Lucienne Brun : la passion pour l’écriture et la compétence en matière de diagnostic social et de politique de la Ville.

TRAVAUX ET PUBLICATIONS DIVERSES.

« La nature en Provence » (Editions Horizons de France » – 1974)

« La nature en Corse » (Idem- 1975). En collaboration avec B. BRUN, M.CONRAD, J.GAMISAN

-« Racisme et information » .Etude sur l’immigration dans la presse régionale. (Mémoire auprès de la C.O.R.E.P.S.E. -1978)

-« Le droit à l’intelligence : génétique et éducation » (Revue « Vers l’éducation nouvelle » -1980, en collaboration avec B.BRUN)

-« Vie associative et Politique de la Ville » (Etude-expérimentation pour le Fonds National de la Vie  Associative-1991)

-« Le centre social de Saint-Didier : audit d’une entreprise d’économie sociale ». (Mémoire d’Eudes Supérieures auprès de l’Université Paris XII- 1992)

-« L’enjeu de la participation des habitants » (Etude-expérimentation pour le Fonds National de la Vie  Associative-1997)

« Sur les traces de nos pas ». Mémoire du quartier né entre Saint-André et Saint-Louis (Publication Consolat Mirabeau Services- octobre 2008)

« Son Légionnaire ». Roman (à paraître)

POLITIQUE DE LA VILLE ET ACTION ASSOCIATIVE

De 1988 à 1999, en qualité de responsable régionale de l’action sociale, puis de directrice régionale de Léo Lagrange Animation, a participé a :

– La mise en place du dispositif RMI sur le 13° arrondissement de Marseille, en collaboration avec la CAF et la DISS.

– Le Conseil Communal de Prévention de la Délinquance de Marseille.

– Le Conseil Départemental d’insertion des Bouches-du-Rhône

– Le Comité de Pilotage Régional « Combat pour la Vie » (Délégation Générale à la Lutte contre la Toxicomanie)

– La commission nationale Léo Lagrange « Développement local » (Convention avec le Ministère de la Ville)

Depuis 1999, elle participe à plusieurs associations ou collectifs de défense du cadre de vie : Association « Cap au Nord », Collectif pour la défense du Cadre de Vie dans les 15° et 16° arrondissements, Comités d’Action Camions, Collectif « Tous ensemble contre le bruit ».

Sur les traces de nos pas , publié en octobre 2008, est au confluent de deux trajectoires permanentes de l’itinéraire personnel et professionnel de Lucienne Brun : la passion pour l’écriture et la compétence en matière de diagnostic social et de politique de la Ville.

TRAVAUX ET PUBLICATIONS DIVERSES.

« La nature en Provence » (Editions Horizons de France » – 1974)

« La nature en Corse » (Idem- 1975). En collaboration avec B. BRUN, M.CONRAD, J.GAMISAN

-« Racisme et information » .Etude sur l’immigration dans la presse régionale. (Mémoire auprès de la C.O.R.E.P.S.E. -1978)

-« Le droit à l’intelligence : génétique et éducation » (Revue « Vers l’éducation nouvelle » -1980, en collaboration avec B.BRUN)

-« Vie associative et Politique de la Ville » (Etude-expérimentation pour le Fonds National de la Vie  Associative-1991)

-« Le centre social de Saint-Didier : audit d’une entreprise d’économie sociale ». (Mémoire d’Eudes Supérieures auprès de l’Université Paris XII- 1992)

-« L’enjeu de la participation des habitants » (Etude-expérimentation pour le Fonds National de la Vie  Associative-1997)

« Sur les traces de nos pas ». Mémoire du quartier né entre Saint-André et Saint-Louis (Publication Consolat Mirabeau Services- octobre 2008)

« Son Légionnaire ». Roman (à paraître)

POLITIQUE DE LA VILLE ET ACTION ASSOCIATIVE

De 1988 à 1999, en qualité de responsable régionale de l’action sociale, puis de directrice régionale de Léo Lagrange Animation, a participé a :

– La mise en place du dispositif RMI sur le 13° arrondissement de Marseille, en collaboration avec la CAF et la DISS.

– Le Conseil Communal de Prévention de la Délinquance de Marseille.

– Le Conseil Départemental d’insertion des Bouches-du-Rhône

– Le Comité de Pilotage Régional « Combat pour la Vie » (Délégation Générale à la Lutte contre la Toxicomanie)

– La commission nationale Léo Lagrange « Développement local » (Convention avec le Ministère de la Ville)

Depuis 1999, elle participe à plusieurs associations ou collectifs de défense du cadre de vie : Association « Cap au Nord », Collectif pour la défense du Cadre de Vie dans les 15° et 16° arrondissements, Comités d’Action Camions, Collectif « Tous ensemble contre le bruit ».

Published in: on novembre 22, 2009 at 5:04  Laisser un commentaire